Arts en espace public

Le projet rend hommage aux Rencontres Artistiques Internationales en Places Publiques Awaln’Art et au travail réalisé entre 2007 et 2013 dans la Province Al Haouz, en direction des jeunes, des artistes, avec les publics, les artisans et les troupes traditionnelles.

L’événement s’ouvre par une grande parade des artistes du festival auxquels se joindront des formes contemporaines et performatives d’arts en espace public : acrobatie, batucada, marionnettes géantes. Pour l’occasion, le festival réunit Khalid Tamer à la mise en scène, et le Maâlem Aziz Arradi à la direction musicale.

La programmation orchestre par ailleurs, le grand retour de la Parade Azalaï créée par Awaln’art en 2012 à Tahanaoute. Cette création collective évolutive, initiée lors d’une résidence de création à la maison de la jeunesse et des sports de Tamesloht en 2011, a réuni pendant plus de 3 ans des jeunes et des artistes du Haouz formés à la fabrication et à la manipulation de marionnettes géantes. Après avoir offert au public sa deuxième forme à Amizmiz en 2013, la Parade Azalaï a sillonné le Maroc puis l’Europe. Ses personnages, créés par l’artiste plasticienne Virginie Chevalier, célèbrent les hommes et les femmes du Haouz.

L’événement sera ponctué par des propositions d’arts en espace public à travers l’installation d’une “balançoire de jour de fête” - nouvelle création d’Awaln’art - au coeur de Tahanaout, une résidence de création avec la compagnie de funambule Basinga et la circulation de la Parade Azalaï à Amizmiz et Aït Ourir.